Stephanie SHULTS, 29 ans

Stephanie SHULTS, 29 ans

Les bombes ont explosé dans l’aéroport de Bruxelles alors que Stephanie Shults attendait que sa mère, venue passer une semaine en sa compagnie, en termine avec les formalités d’enregistrement et les contrôles de sécurité.
La jeune Américaine, âgée de 29 ans, était accompagnée par son mari, Justin. Tous les deux ont été fauchés par la déflagration qui a en revanche épargné sa mère, Carolyn Moore, sans que cette dernière sache si le couple était encore présent sur les lieux au moment des explosions ou s’ils avaient regagné leur voiture. Leurs familles ont dû affronter plusieurs jours d’angoisse et de recherches avant que leurs corps soient identifiés.
Très affectés, les proches de Stephanie n’ont pas souhaité nous livrer leur témoignage, mais ses parents ont autorisé la publication d’un portrait de leur fille.
C’est à l’initiative de Stephanie que le couple, qui s’était rencontré à la Owen School of Management de la Vanderbilt University, dans le Tennessee, s’était installé à Bruxelles. Leur école commune avait déjà été frappée deux semaines plus tôt par la mort d’un élève d’une autre promotion, Taylor Force, poignardé près de Tel Aviv le 8 mars, alors qu’il suivait avec d’autres étudiants un programme en Israël.
Née en 1986 à Lexington, dans le Kentucky, Stephanie Moore y avait grandi aux côtés de sa sœur, Holly. Elle avait poursuivi ses études à la Transylvania University et étudié aux Philippines avant de rejoindre la Vanderbilt University, à Nashville, dans le Tennessee. D’après des membres de leur promotion, massivement présente lors de leur mariage en 2011, les deux étudiants s’étaient rapprochés dès le premier semestre pour ne plus se quitter.
Une fois son diplôme obtenu, en 2009, la jeune femme avait tout d’abord travaillé au sein du cabinet Deloitte, à New York, avant d’entrer dans le groupe agroalimentaire Mars. Le goût des voyages, confirmé par une amie qui avait étudié avec elle, Anne-Tyler Morgan, et sa maîtrise du français l’avaient incitée à postuler pour un poste dans la capitale belge, au sein de la même entreprise. Le couple en avait profité pour multiplier les visites en Europe.
A Bruxelles, chez Mars, Stephanie Shults avait intégré le département de l’alimentation animale. Une activité qui la rapprochait de sa passion partagée avec son mari pour les animaux domestiques et les promenades dans la nature. Le couple possédait d’ailleurs deux chiens, Lucy et Sammy, qui ont été recueillis par la famille de la jeune femme après la tragédie de Bruxelles.
Gilles Paris (« Le Monde »)

Share This